Faciliter la prise en charge en onco-dermatologie

Quelques chiffres

80 000

cancers cutanés sont diagnostiqués chaque année en France(1)

3

types de cancers sont majoritairement pris en charge.

90%

sont des carcinomes basocellulaires et épidermoïdes

10%

d’entre eux sont des mélanomes (2)

Plus le diagnostic est précoce, plus les chances de guérison sont élevées

Acteurs majeurs en ville 

Les dermatologues libéraux ont un rôle majeur dans le dépistage et le diagnostic des cancers cutanés.

Les médecins généralistes sont également en première ligne dans le dépistage des cancers cutanés.

  1. Ils détectent des lésions suspectes, lors d’examen de routine
  2. Ils adressent leur patient à un dermatologue de proximité pour obtenir une expertise, lors d’une consultation

Difficultés rencontrées

Sur 8 ans, l’Île-de-France recense une baisse de 25% des dermatologues (4).Les patients franciliens sont souvent contraints d’attendre plusieurs mois, avant d’être reçus en consultation par un dermatologue. Ce délai d’attente peut retarder le diagnostic et donc la prise en charge de leur pathologie.

Filières numériques de soins utilisées pour diagnostiquer

L’ESSDV-IDF propose une application de téléexpertise aux médecins généralistes (prochainement début 2021) pour réduire ces délais d’attente. 

Cette application permet aux médecins généralistes d’envoyer une photo de lésion suspecte à un dermatologue, sur accord du patient. Le dermatologue apporte son expertise en moins de 48h et organise une consultation en fonction de la gravité du patient.

Discussion autour du choix de traitement

Une fois le diagnostic posé par exérèse et analyse complète de la lésion, il est nécessaire de décider du traitement adéquat pour un patient atteint d’un cancer cutané, lors d’une Réunion de Concertation Pluridisciplinaire (RCP).

Les RCP

Les RCP rassemblent au moins 3 médecins de spécialités différentes (dermatologues, chirurgien oncologue médical, anatomopathologiste), elles permettent de discuter de la situation d’un patient atteint d’un cancer cutané. Les médecins établissent une proposition de traitement.

Difficultés rencontrées

Les dermatologues libéraux inscrivent leurs patients à des RCP hospitalières auprès des hôpitaux/centres de référence. Ces dermatologues doivent s’adapter aux différents protocoles des hôpitaux, pour inscrire leurs patients. Les modalités d’inscriptions peuvent varier d’un établissement à l’autre. 

Ils sont également contraints de s’adapter aux envois des comptes rendus par différents canaux (plis papiers, courriels).


Filières numériques de soins utilisées pour les RCP

L’ESSDV-IDF met à disposition un programme en ligne de RCP, destiné aux libéraux (dès novembre 2020).  

Ce programme permet aux dermatologues libéraux d’inscrire facilement leur patient à une RCP hospitalière ou une TéléRCP Oncoderm via notre site internet. Ce programme garantit un échange sécurisé des informations entre praticiens et garantit un envoi exclusif des comptes rendus par voie électronique.


(1) Ministère des Solidarités et de la Santé. 2020. La Pratique Du Bronzage En Cabine Par UV Artificiels – Ministère Des Solidarités Et De La Santé.
[en ligne] solidarites-sante.gouv.fr (Consulté le 17 November 2020)

(2) Cancer, I., 2020. Epidémiologie Des Cancers Cutanés – Détection Précoce Des Cancers De La Peau.
[en ligne] e-cancer.fr (Consulté le 17 November 2020)

(3) Has-sante.fr. 2020. Guide affection longue durée – Mélanome cutané.
[en ligne] has-sante.fr (Consulté le 17 November 2020)

(4) URPS médecins libéraux Ile-de-France. 2020. Pénurie De Médecins Spécialistes Libéraux En Île-De-France – URPS Médecins Libéraux Ile-De-France.
[en ligne] urps-med-idf.org (Consulté le 17 November 2020)